Archive | novembre, 2014

Le running, un vrai sport d’équipe !

6 Nov

J’ai repris le running il y a 5 mois maintenant, à la fois j’ai l’impression que c’était hier mais d’un autre côté, cela me semble une éternité. Une éternité car je cours sans vraiment courir, je me suis interdit de reprendre trop rapidement comme avant, je souhaite laisser 2014 derrière moi et repartir au top en 2015. Sauf que l’envie aidant, j’ai couru successivement à Marseille et aux 20km de Paris et cela m’a donné beaucoup d’appétit.

Et le week-end dernier, je n’avais rien de prévu à l’origine, me préservant pour mon objectif de la fin d’année, les Foulées de la Mue le 16 novembre. Mais en début de semaine dernière , Philippe m’a contacté sur Facebook pour me proposer de rejoindre l’équipe de la Runnosphère au relais Ekiden organisé le dimanche. Ce type d’épreuve m’a toujours intéressé depuis que je cours car l’idée de courir en équipe en se dépassant pour ses coéquipiers est un sentiment vraiment agréable.

C’est donc avec grand plaisir que j’ai accepté de courir 5km en remplacement de Steven, blessé depuis quelques jours. Très vite, Philippe m’a gentiment proposé de le remplacer sur 10Km et de courir lui 5km, me sachant plus performant sur une distance un peu plus longue.

Dès lors, toute ma semaine a été consacrée à cet événement et c’est donc avec une grande forme et une grande motivation que j’ai retrouvé Philippe, Greg, Salvio, Guillaume et Julien au village de la course.

Partant en 4ème position, l’attente a été inhabituellement longue, il a donc fallu gérer cette attente et ne s’échauffer qu’au bon moment. Tour à tour, mes coéquipiers se sont élancés dans leur relais et nous étions sur un pont, en hauteur, pour les encourager. Après un départ rapide de Salvio, avalant ses 5km en 18mn10, c’est Julien qui pris le relais pour 10km couru avec un vent qui commençait à se lever. Il termine dans un temps de 40mn01 et laisse Guillaume partir en 54ème position.

Dès le départ, nous nous sommes mis en tête de remporter le challenge médias et de monter donc sur un podium, chose rare mais toujours sympathique.

Guillaume, donc, ancien relayeur sur 100m a pris un départ supersonique, nous l’avons vu avaler les concurrents placés devant lui et c’est sans surprise qu’il terminera son relais en 17mn47.

C’était donc à moi de prendre le bracelet témoin. Scrutant son arrivée au bout de la ligne droite, en le voyant je me suis avancé sur les tapis et j’ai saisi le bracelet. Sans réfléchir, je me suis élancé à toute allure sur les 200 premiers mètres. Il faut dire que l’adrénaline suite à la longue attente était à son paroxysme et que j’avais faim de vitesse. Il faut dire aussi que la boucle ne faisant que 5km, mon équipe avait déjà pris un tour à plusieurs concurrents, l’allure n’était donc pas la même.

2-RELAIS-2014-EKIDEN-DC1421

J’avais peur de courir seul sans repères, je me suis retrouvé à courir entouré mais sans repères car dépassant sans cesse des coureurs, sans savoir si je leur prenais un tour ou s’ils étaient devant nous. J’apprendrai à la fin que je n’ai en fait rattrapé « que » 4 équipes. Je me suis senti bien durant les 10km, avec une vitesse correcte et sans ressentir de douleur particulière. Juste un petit picotement quand je me suis fait enrhumer par 2 relayeurs me prenant un tour et courant donc 5km, un athlète du club de Sainte Marguerite, 3ème équipe au final et une italienne, membre de la 1ère équipe mixte de la course et 4ème au scratch, les deux courant en moins de 16mn30, pas à rougir donc. C’est vraiment agréable de courir sans douleurs et de pouvoir donner sa pleine puissance.

2-RELAIS-2014-EKIDEN-DC2309

En arrivant, j’étais sûr d’avoir couru plus vite qu’à Marseille et sur les 20km mais je pensais être passé sous les 35mn30. Finalement, c’est avec un temps de 36mn01 que j’en ai terminé. Avec une pointe de déception de voir que mon meilleur niveau est encore très loin mais avec la fierté d’avoir donné mon maximum pour l’équipe.

Philippe et Greg assurant leur relais avec brio, nous avons donc terminé à la 41ème place dans un temps de 2h36mn14s, nous assurant comme prévu la victoire au challenge média. Une grande fierté donc pour toute la Team  avec un podium qui s’est fait attendre mais un beau moment en compagnie de Marie José Perec.

En résumé, une magnifique matinée avec de la bonne humeur, des sourires et beaucoup de convivialité. J’ai déjà pris rendez-vous pour 2015 si la Runnosphère le veut bien et d’ici là place aux foulées de la Mue dans 10j.

Un grand merci à Philippe pour cette organisation sans fausses notes, à Greg, Salvio, Guillaume et Julien pour cette équipe au top du top !

Publicités