Un arrêt forcé

25 Fév

J’ai toujours aimé le sport et je l’ai toujours pratiqué. Et jusqu’à présent, je touchais du bois je n’avais jamais connu la blessure. Même lors de mes années tennistiques où j’enchainais les matchs et les entraînements à un rythme effréné. Je me souviens de l’année 2010 où j’avais disputé plus de 50 matchs dont 3 d’affilées en 3j lors des championnats de France. Des courbatures oui j’avais mais point de blessures.

Depuis que j’ai commencé la course à pied de façon plus régulière, c’était la même chose, je n’avais jamais été perturbé alors quand j’ai commencé à avoir mal au dos au début de l’année 2013, je ne me suis pas affolé, ça va passer je me disais et puis non.

Résultat, me voilà avec une sciatique qui m’oblige à stopper toute activité physique, très dure surtout dans cette période très faste à ce niveau.

Le traitement que je prends me fait malgré tout du bien, comme le temps car cela fait maintenant un petit moment. Et dimanche, 1 mois avant mon grand objectif de l’année, le marathon de Paris se dresse son petit frère le semi marathon, là même où il y a un an, je courais pour la première fois ces 21,1km.

Alors que dois-je faire ? Si je décide de le faire, cela sera sans aucun objectif car mon absence totale d’entraînement ne me permet pas d’en avoir. Mais ne pas le faire serait cruel car tout le monde sera là et c’est une véritable fête.

Ma décision sera prise la veille après avoir testé mon corps lors d’une sortie. Et si mon dos répond présent, nul doute que ma motivation et les fourmis qui ont établi leur campement dans mes jambes me donneront des ailes pour aller le plus vite possible, c’est en tout cas mon souhait le plus profond.

Comme dirait un de mes patrons, Wait and See, cela sera aussi ma devise cette semaine, en espérant que mon prochain article soit un Compte rendu de cette course mythique !

704276_469677106401819_1010964020_o

Publicités

3 Réponses to “Un arrêt forcé”

  1. Philippe février 25, 2013 à 4:42 #

    Pour pas te porter la poisse j’ai pas osé te citer dans mon billet du jour. La décision finale de participer à la course te reviendra et j’espère que tu seras de la fête, peu importe le chrono. ça voudra dire que tout va mieux !

  2. Julien février 25, 2013 à 8:30 #

    ah mais c’est la merde quand même cette histoire de sciatique.
    J’espère que tu pourras vite reprendre du plaisir en courant !

  3. mon1ermarathon février 26, 2013 à 1:47 #

    J’espère qu’on pourra te compter parmi nous à cette grande fête. On croise les doigts pour dimanche. Prends bien soin de toi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :