Archive | octobre, 2012

La Runnosphère, c’est pour maintenant

25 Oct

Il y a maintenant 1 an et demi, lors de mon arrivée sur Paris,  je me demandais quel sport j’allais bien pouvoir pratiquer. En pleine progression au tennis, j’ai assez vite compris qu’il allait me falloir arrêter cette discipline, faute de trouver un club aux horaires compatibles avec mon activité professionnelle.

Du coup, j’ai choisi ma 2ème passion sportive, le running. Très vite, cela m’a paru évident car ce qui a de bien avec la CAP, c’est qu’il n’y a pas de contraintes temporelles, il suffit de se lever plus tôt le matin ou de se coucher plus tard le soir pour pouvoir la pratiquer. Au rythme de 2 à 3 sorties par semaine, j’ai assez vite progressé, en disputant également de nombreuses courses. Et puis travaillant pour Mizuno, l’équipementier sportif, j’ai fait la connaissance de blogueurs running avec lesquels je me suis tout de suite bien entendu. Il y a d’abord eu Greg, Bastien, Damien puis Philippe et Salvio et tous les autres.

Nous nous croisions aux courses et avions l’occasion d’échanger sur cette passion commune qui nous regroupe. C’est à ce moment là que j’ai appris l’existence de la Runnosphère, un ensemble de blogueurs running qui échangent entre eux et courent surtout sous le même maillot. Le concept m’a tout de suite séduit et encore davantage après ma première participation aux fameuses Pasta Party.

J’ai donc eu envie moi aussi de rejoindre ce groupe et est décidé d’ouvrir un blog parlant de mes expériences et de mes courses. Alors bien sûr, il est moins influent que d’autre, bien sûr le rythme de publication n’est pas très régulier faute de temps mais j’aime à écrire ce que je ressens en courant car c’est souvent quelque chose qui se vit à défaut de s’expliquer. Le grand public a parfois du mal à comprendre pourquoi on se lève un dimanche matin à 7h du matin pour aller courir 10km sous la pluie et dans le froid.

Malgré tout, ce blog me permet aujourd’hui d’avoir été choisi pour intégrer la Runnosphère de manière officielle. Je tiens sincèrement à remercier tous les membres de ce groupe pour avoir émis un avis favorable quant à mon acceptation et je ne préfère pas  essayer de citer tout le monde par peur d’en oublier.

Toutefois, je suis vraiment honoré à l’idée de porter le même maillot que les 3 blogueurs avec lesquels je communique et sympathise le plus, à savoir Philippe, Greg et Salvio. En plus d’être de remarquables coureurs aux performances très impressionnantes, ils ont toujours fait preuve de beaucoup de sympathie à mon égard et n’hésitent pas à me donner des conseils, quels qu’ils soient.

Cela sera donc un réel plaisir de courir à leurs côtés et cela me donnera à coup sûr la motivation pour continuer à faire descendre mes records dans les mois et années qui viennent.

Merci donc à tous et si vous voyez prochainement un homme vêtu d’un tee shirt bleu et courant en Mizuno de couleurs…. ce sera moi. 😉

Publicités

Un premier podium parisien qui donne beaucoup de confiance

3 Oct

2012 est pour le moment une très bonne année running, une année où mes records sont tombés que ce soit sur 10km ou sur semi-marathon. Il m’a fallu dépenser beaucoup d’énergie pour y parvenir car cela peut paraître facile vu de l’extérieur mais n’appartenant pas à un club et ne suivant pas de plan d’entraînement, je dois trouver au quotidien la motivation pour aller courir et me faire mal, le matin très tôt ou le soir après une journée de travail.

C’est en partie pour cette raison que l’été a été un peu plus calme et la remise en route très progressive. Pour tout dire, tout a vraiment recommencé lors du Triathlon relais et de ces 6,4km parcourus sur le bitume tout plat de la Baule. Au final, un temps correct de 20mn43 qui m’aura permis de prendre conscience que ma vitesse n’avait pas disparu. Une nouvelle opportunité de le vérifier m’était offerte dimanche dernier à l’occasion de la 1ère Course du Dodo, une manifestation organisée par Benoit Cesar, le coach expert et non moins sympathique et sponsorisée par Mizuno, la marque qui me chausse et grâce à laquelle j’ai pu progresser notablement.

Au programme, donc 6,5km répartis en 3 boucles à l’intérieur du Parc Montsouris, un parcours assez difficile donc car ce Parc est avec celui des Buttes Chaumont le plus exigeant de Paris. Après un échauffement placé sous le signe de la reconnaissance du parcours, j’ai retrouvé quelques uns des membres du groupe de Benoît, « Courir pour le plaisir », que je croise souvent aux entraînements Mizuno mais également un coureur expérimenté, souvent présent aux courses et surtout leader du Paris Running Tour 2012. Au moment de me placer sur la ligne de départ, je constate qu’un peu plus de 150 coureurs sont présents et que je devrais être en mesure de jouer un Top 10, voire mieux.

Au coup de sifflet, tout le monde a été lâché et je me suis directement retrouvé dans un groupe de 6 coureurs. Assez vite, un coureur s’est isolé devant (Je verrais à la fin qu’il court régulièrement en 32-33mn sur un 10km) et derrière j’ai pris la tête des poursuivants et pris quelques longueurs d’avance à la faveur des montées. Mais dans les descentes, ce fameux leader du Paris Running Tour, très à l’aise a réussi à recoller à chaque fois si bien qu’à l’amorce du dernier tour, nous n’étions plus que 2 pour la 2ème place avec près d’une minute de retard sur la tête mais 25s d’avance sur le 4ème. Dans ce dernier tour, l’objectif a donc été de m’accrocher dans les portions descendantes et d’attendre les 200 derniers mètres, à savoir le faux plat montant pour porter mon attaque. C’est ce que j’ai fait pour m’emparer de la 2ème place et donc de décrocher ce 1er podium parisien tant attendu.

Le temps de 22mn09 n’est pas très révélateur de par la déclinaison du terrain mais avoir bouclé ces 6,5km à la vitesse moyenne de 17,6km/h me donne le plein de confiance avant mes prochaines échéances, en commençant par les 10km Paris centre dimanche prochain.